• A MON AMOUR... POUR L'ETERNITE

     

    Je trouve enfin le courage de venir vous parler... le cœur plein de larmes.

    Cela fait huit mois que nous avons du dire adieu à notre amour de chien. Que dis-je, c'était notre amour tout court, notre petit bonhomme plein de gentillesse et de tendresse.

    Son départ a été terrible à vivre, pour moi, pour Fifi et à ce jour, nous ne nous en sommes toujours pas remis.

    16 ans et demi de bonheur, ça compte.

    Il a lutté, il a été très courageux mais il était trop affaibli par ses multiples œdèmes pulmonaires. Nous avons fait tout ce que l'on a pu, des diurétiques en piqûre, matin et soir. Mais ce pauvre amour n'en pouvait plus.

    Avec notre vétérinaire, nous avons pris la lourde, très lourde décision de le laisser partir en douceur, sans souffrir.

    Je crois que cela restera la plus dure journée de ma vie.

    Bébé s'est endormi dans mes bras, avec ma voix pour l'apaiser, en douceur, sans souffrance.

    Le sentiment de culpabilité est immense, mais c'était mieux pour lui. Nous n'avions pas le droit de vouloir le prolonger encore, par pur égoïsme.

    Désormais il est avec nous pour l'éternité dans notre cœur.

    Un jour, peut être, nous reprendrons une autre petite boule de poils, mais pour l'instant, tout est encore trop difficile.

    J'en profite pour adresser un immense merci à notre vétérinaire, Monsieur Gil Rousseau de Livron sur Drôme. Pour sa gentillesse, son écoute et son respect envers notre petit bonhomme. C'est un homme au grand cœur, qui a su nous accompagner durant toutes ses années... particulièrement dans les moments très difficiles.

    Je vais tenter de reprendre un peu mes publications à l'avenir.

    Je vous embrasse toutes et tous.

     

    Pin It

    46 commentaires
  • Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas donné des nouvelles de mon cheptel... qui, malheureusement, s'amenuise...

    Tout d'abord, mes deux filles nous ont quittés...

    Luna

    Nous avons retrouvé Luna morte un beau matin dans sa caisse, sans amaigrissement, ni blessures, ni grosseur apparente. Après en avoir parlé au véto, il m'indique qu'elle est partie de vieillesse, à priori il n'est pas rare qu'un cobaye meure subitement lorsque il est vieux.

    Gala

    Pour Gala, c'est le grand mystère... elle a disparu sans laisser aucune trace. Pour mémoire, mes cobayes vivaient en totale liberté dans mon jardin, avec caisse chauffée etc... on pense donc à un prédateur, et je pencherai pour un aigle. Notre terrain est totalement clos et donc inaccessible aux chiens. Quant aux chats, en 6 ans, aucun incident par rapport à nos fillottes. Par contre, depuis quelque temps, un bon nombre de nos voisins ont pris des poules (c'est la grande mode !), et depuis, un bon nombre de rapaces tournent au-dessus des maisons, quasi en permanence. Ceci expliquant peut-être cela.

    En tout cas, cela faisait 6 ans qu'elles étaient avec nous et cela nous manque de ne plus les voir se balader dans le terrain.

    Quant à Coune et Douce, elles vont super bien ! mais je ne vous ai pas raconté le plus drôle...

    BEBETES A GOGO...

    Photo prise ce matin, Douce à gauche et Coune à droite.

    Vous vous souvenez que j'avais adopté Douce pour qu'elle tienne compagnie à Coune et qu'ils forment un joli couple... alors, pour faire court, on pensait que Coune était un mâle, étant donné que cela faisait plus d'un an qu'il était avec nous, sans avoir pondu...

    Et bien pas du tout ! sarcastic

    Je vous explique, au bout de 5 mois de vie commune et de rapprochement entre Douce et Coune, Douce pond 2 œufs, on se dit "chouette" le couple s'entend bien et on va bientôt avoir des bébés pigeons.

    Au bout de 5 jours, je mire les œufs... non fécondés ! bon, pour les premiers rien d'anormal, on décide donc d'attendre la deuxième ponte pour voir.

    Et au bout de quelques jours, Fifi va voir le nid et me dit ! tiens, bizarre, il y a 4 œufs... no et là, moi de lui répondre, ben merdouille alors, si 4 oeufs donc 2 pigeonnes (en effet, une pigeonne pond deux œufs maximum par couvée).

    Coune est donc une fille... yes, donc au final, on se retrouve avec deux pigeonnes... étant donné que l'on s'est attaché à Douce, et que Coune aussi, on ne veut pas les séparer. Donc, vu qu'elles s'entendent comme cochon et qu'elles se tiennent compagnie, tant pis pour les bébés, on se contentera de les avoir toutes les deux.

    Là aussi, on n'explique pas pourquoi Coune n'a pas pondu avant... mystère.

     

    Perky - le 21 mai 2015

    Photo prise au saut du lit ce matin, avant bain et toilettage...

    Et on termine par mon amour de chien... il vient de fêter ses 16 ans ! comme le temps passe, c'est fou... 16 années de bonheur avec mon bonhomme.

    Là aussi, sauvé in extremis il y a déjà deux ans, depuis, il est en sursis avec ses gros problèmes de coeur. Il commence aussi à vraiment avoir du mal à marcher avec un train arrière qui a du mal à suivre.

    Il faiblit quand même beaucoup depuis quelques semaines, et on sait que cela nous rapproche un peu plus chaque jour de l'inévitable, mais on n'ose pas y penser.

    Actuellement, il nous refait un œdème pulmonaire et on a du mal à l'enrayer. Cela fait une semaine qu'il est sous diurétique mais il tousse toujours. Retour au véto demain pour un bilan. On espère que le traitement va enfin donner quelque chose.

    Voilà pour cet article un peu long, mais depuis le temps, beaucoup de choses se sont passées !

    Je reviens vite pour vous parler de choses plus gaies.

    Belle journée ensoleillée (mais super froide) à vous toutes et tous.

     

     

    Pin It

    12 commentaires
  • ... l'on demande de mes nouvelles à ma petite mère !

    Alors, je viens en personne vous en donner !

    Je vais super-bien malgré le froid qui arrive, car vous savez que désormais, je vis dans ma volière... enfin, on va dire dans ma luxueuse volière.

    Mais mon plus grand bonheur, c'est lorsque ma petite mère me lâche pour que je puisse dégourdir un peu mes ailes ! et voler en toute liberté dans le jardin sans oublier de la coller un maximum, cela va de soi.

    Là, vous me voyez sur la pergola ! vous avez vu comme je suis beau et fier ?

    IL PARAIT QUE...

    Mais mon moment favori, est quand ma tite mère m'appelle pour me faire des grattouilles, je descends alors le plus vite possible sur la table de jardin pour aller lui picoter les doigts.

    IL PARAIT QUE...

    Je gonfle mon plumage pour faire le beau et lui faire voir que je suis amoureux... en prenant un air conquérant !

    IL PARAIT QUE...

    Et puis je me mets dans la position de la poule (vous n'avez jamais vu une poule qui s’aplatit par terre ?) eh bien je fais pareil pour me faire câliner...

    IL PARAIT QUE...

    Ne suis-je pas rigolo ainsi ? et je peux vous dire que je ne me relève que lorsque ma mère s'arrête de me papouiller, j'adooooooooore ça !

    Là, je suis en pleine extase...

    IL PARAIT QUE...

    Ensuite, lorsque la séance bizouille et compagnie est terminée, je passe le reste de mon temps sur son épaule, pendant qu'elle jardine ou autres dans le jardin.

    IL PARAIT QUE...

    Je suis si fier de trôner ainsi tout près de son oreille, que je m'amuse à bécoter avec amour, même que j'arrive à lui enlever ses boucles d'oreilles hi hi... yes

    Alors, une petite précision, les photos sont toutes récentes, elles datent de la fin de semaine dernière, mais ne dites surtout pas à tite mère qu'elle avait les cheveux en guerre ce jour-là... les clichés ont été pris sur le vif !

    Ah j'allais oublier de vous donner des nouvelles de mon amie Douce, elle va très bien aussi et je l'embête un peu moins, mais bon, pour le moment je préfère encore la douce compagnie de ma mère humaine que la sienne.

    Peut-être qu'un jour je changerai d'avis, peut-être pas...

    IL PARAIT QUE...

    Elle a aussi pris son joli plumage définitif mais elle, elle n'a pas le droit de sortir, c'est MON privilège et c'est MA mère sarcastic.

    Je vous laisse pour le moment et je vous dis à très vite.

    Un bécot à vous toutes et tous.

    Pin It

    15 commentaires
  • Eh oui, depuis quelque temps je pensais donner à ma petite Coune, une compagne pigeonne afin qu'il se sente moins seul !

     

    Avant-hier, mon frère m'a apporté cette petite merveille :

     

    DSC00037.JPG

     

    Nous l'avons aussitôt installée avec Coune pour voir sa réaction, alors pas de bagarre, il a passé son après-midi à la poursuivre pour tenter une approche mais, pour le moment, elle ne se laisse pas faire.

     

    Depuis ce matin, elle s'est approprié un nichoir, ce qui montre qu'elle se sent bien dans sa nouvelle maison.

     

    Coune lui lâche un peu la grappe après l'euphorie de la rencontre. Reste à savoir s'ils vont se convenir pour former un couple, je vous dirai ça dans quelques jours.

     

    Voici une photo des deux "futurs" époux !

     

    DSC00040.JPG

     

    Vous remarquerez que ma Coune est devenu sublime, il est toujours aussi câlin avec moi... et dès qu'il est dehors, il ne me lâche pas d'une semelle.

     

    C'est vraiment un amour de pigeon !

     

    Allez, pour le prochain article, je vous montre (enfinnnnnnnnnn !) des bricolettes.

     

    Petit message pour Carinne, j'ai bien reçu ta petite enveloppe, mais promis, je ne l'ouvre que le 28 !

     

    A très vite...

     

     

    Pin It

    29 commentaires
  • Hier je vous avais promis une histoire d'ailes... et bien la voici !

     

    Il y a 15 jours hier, je trouvais, en rentrant du club de broderie, un bébé pigeon en détresse au milieu de la route.

     

    Il était trempé, gelé et avait une patte foulée.

     

    Deux voitures l'ont évité de justesse et j'ai décidé de le récupérer avant qu'il ne finisse très mal.

     

    En arrivant à la maison, je le pose dans un carton avec de la paille, dans un coin tranquille, histoire qu'il déstresse un peu et qu'il se réchauffe. Je file sur le net pour savoir quoi faire.

     

    Après renseignements pris, il faut le laisser à jeun jusqu'au lendemain, en effet, nourrir un pigeon apeuré peut le tuer. Donc, je laisse bébé se reposer jusqu'au lendemain.

     

    Voilà donc "Coucoune" le lendemain de son sauvetage.

     

    DSC00003-001.JPG

     

    Il a encore du duvet un peu partout et le dessous de ses ailes n'est pas plumé du tout !

     

    Puis, un autre problème se pose... il ne se nourrit pas encore seul ! et ne s'abreuve pas non plus ! donc, retour sur internet et je trouve toutes les réponses à mes questions.

     

    Je le nourris donc 5 fois par jour par gavage, et je l'abreuve avec une seringue directement dans le gosier.

     

    Je le regarde de près sous toutes les coutures pour voir s'il n'est pas blessé ailleurs qu'à sa patte... non, tout va bien ! il marche de travers et ne pose pas trop sa patte foulée mais heureusement elle n'est pas cassée.

     

    J'arrive à le nourrir suffisamment et tout rentre dans l'ordre petit à petit.

     

    Une semaine après, voici donc "Coucoune" :

     

    DSC00014.JPG

     

    DSC00013.JPG

     

    Vous remarquerez que bébé a bien grandi... il pose à nouveau sa patte correctement et vient le temps de lui apprendre à commencer à picorer des graines et à boire seul !

     

    Toujours en le gavant un peu car il n'arrive pas encore à manger suffisamment de manière autonome, inutile de vous dire qu'il me prend pour sa mère et qu'il vient se réfugier dans ma main dès qu'il est repu, en me bécotant...

     

    Et puis viens les premiers essais de vol ! il commence par s'étirer longuement, nettoyer consciencieusement ses plumes avant de s'agripper à sa cage et de battre des ailes pour les muscler.

     

    Et puis, petit à petit, il fait son premier vol... je le pose sur sa cage, m'éloigne un peu et tapote sur mon bras pour l'inciter à me rejoindre.

     

    Il a vite compris le coquin et ne mets pas longtemps pour venir se poser sur moi.

     

    Voici donc Coucoune 15 jours après, photo prise hier !

     

    DSC00005-001.JPG

     

    Vous pouvez voir que son duvet de bébé est presque entièrement parti sur sa tête, que son bec se raccourcit et s'affine.

     

    DSC000031.JPG

     

    Il est désormais entièrement plumé et les grandes plumes de sa queue et de ses ailes ont désormais bien poussé !

     

    DSC00004-001.JPG

     

    Désormais, il se nourrit et boit seul... il vole parfaitement bien et devient pot de colle ! dès qu'il me voit, il fait le va et vient dans sa cage histoire que je lui ouvre !

     

    Il fait ses petits vols dans la maison (sous surveillance car le seul inconvénient, ce sont les tites crottes...), donc il n'a le droit de ne voler que de sa cage à son tabouret, du tabouret à la table de la cuisine, et sur... MOI ! car il me couve littéralement. Ce matin, je faisais mon repassage quand il est venu se coucher sur mon épaule.

     

    Désormais, c'est un "grand" pigeon et on va lui aménager une volière à l'extérieur... car il est impossible de le remettre en liberté, il se ferait tuer par les autres pigeons, pies et autres volatiles, étant donner qu'il n'est pas méfiant du tout envers les prédateurs.

     

    Et par la suite, quand je saurai si c'est un garçon ou une fille, je lui trouverai une âme soeur pour qu'il soit moins seul... en continuant à le câliner bien sûr.

     

    Voilà un sauvetage de plus... Perky a été un peu jaloux la première semaine mais désormais tout le monde vit en bonne harmonie.

     

    Je vous donnerai des nouvelles de temps à autre car il va encore grandir et changer durant les semaines à venir.

     

    Demain, retour aux croix !

     

    Bonne semaine à toutes et tous.

    Pin It

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique